VALORISATION DES EAUX NON CONVENTIONNELLES EN ARIDOCULTURE


Snoussi Sid Ahmed

Résumé:

Dans beaucoup de régions du bassin méditerranéen ,notamment (Turquie, Syrie, Liban, Jordanie, Egypte, Algérie, Tunisie et Maroc ) (CHEVERRY. 1995) les sols et les eaux présentent des niveaux de salinité de plus en plus élevés. Très souvent, cette situation résulte de la pratique d’une irrigation intensive, associée à une surestimation des besoins en eau des plantes cultivées et à l’absence d’un réseau de drainage (KATERJI. 1995 , SNOUSSI 2001 ) .
Dans les régions arides les besoins en eaux sont élevés, alors que l’eau disponible présente souvent une forte minéralisation, défavorable à son utilisation en irrigation
L’enrichissement des eaux salées naturelles en nutriments peut s’avérer un phénomène intéressant du fait qu’il permet de diminuer l’effet de la salinité en accroissant à la fois la production et l’amélioration de la qualité des fruits. En outre, le cycle de développement des plantes peut devenir très proche de la croissance normale.

PDF:

N01 – 08-15