TOXICITÉ AIGUË ET SUBAIGUË DES EXTRAITS MÉTHANOLIQUES D’INULA VISCOSA L. (DITTRICHIA VISCOSA L.)


OUAHCHIA Célia, CHERIF Hamida-Saida, HAMAIDI-CHERGUI Fella, MARZEN Loubna, DERADJI Samira, HEMMA Rym, NOUAR Nouria et SAIDI Fairouz

Résumé

 Description du sujet :Beaucoup de travaux se sont intéressés à l’étude des effets thérapeutiques des plantes médicinale . Cependant elles doivent être utilisées avec une grande prudence car elles peuvent être toxiques.

Objectifs : C’est dans ce but que s’inscrit notre travail qui consiste à faire une étude de la toxicité aiguë et subaiguë des extraits méthanoliques d’Inula viscosa connue  au Nord de l’Algérie sous le nom de Magrammane.

Méthodes : Pour l’étude de la toxicité aiguë, les extraits méthanoliques des feuilles et les fleurs ont été administrés en une seule fois, par voie orale à des souris albinos Swiss aux doses 400 mg/kg et 800mg/kg. Les souris ont été surveillées pendant 14 jours. Dans l’étude de la toxicité subaiguë, les extraits ont été administrés par voie orale à des rats Wistar aux doses 400 mg/kg et 800 mg/kg  quotidiennement pendant 28 jours. Leur poids corporel a été surveillé durant la période expérimentale, alors que les paramètres hématologiques, biochimiques du sang et l’étude histo-pathologique des reins et des foies ont été évalués à la fin de l’expérience.

Résultats : Les résultats obtenus ont montrédans l’étude de la toxicité aiguë, qu’aucune des doses n’a entrainé la mort de souristude de la toxicité subaiguë n’a révélé que peu de changements significatifs dans le bilan biochimique, les ASAT ont diminuées significativement (p<0,01) : 116,17 mg/L±1,27 chez les rats traités avec l’EMeOH/F à la dose 800mg/Kg et l’urée a augmentée significativement (p<0,01) : 0,50 mg/L±0,05 chez les rats traités avec l’EMeOH/Flr à la dose 800 mg/Kg en comparaison avec les rats témoins. Aucun changement significatif n’a été constaté dans le bilan hématologique. Les organes sont restés intacts.

Conclusion :l’étude de la toxicité des extraits méthanoliques des feuilles et es fleurs d’Inula viscosa n’a pas montré de signes de toxicité aiguë ou subaiguë aux doses étudiées.

ACUTE AND SUBACUTE TOXICITY OF INULA VISCOSA L.(DITTRICHIA VISCOSA L.) METHANOLIC EXTRACTS

 Abstract

 Description of the subject: Many studies have investigated the therapeutic effects of medicinal plants. However, they should be used with great caution because they may be toxic.

Objectives: The purpose of this study focuses on the acute and subacute toxicity of Inula viscosa L. methanolic extracts, known in North Algeria asMagrammane.

Methods: For the study of acute toxicity, the methanolic extracts of leaves and flowers were orally administered to Swiss albinos mice as single doses of 400 mg/kg and 800 mg/kg. The mice were observed over14 days. In the sub-chronic toxicity study, the extracts were orally administered at doses of 400 mg/kg et 800 mg/kg to Wistar rats over 28 days. Their body weight was measured throughout the experimental period, while hematological, biochemical parameters and histopathological study of the kidney and liver were evaluated at the end of the experiment.Results: The results obtained in the acute toxicity study show that none of the doses caused death in the treated mice. The study of sub-chronic toxicity revealed a slightly significant change in the biochemical balance, AST decreased significantly (p<0,01): 116,17mg/Kg±1,27 in groups of rats treated with EMeOH/F at the dose of  800mg/Kg, urea increased significantly (p<0,01): 0,50mg/Kg±0,05 in groups of rats treated with EMeOH/Flr at the dose of 800mg/Kg en compared to control group.No significant change were observed in the hematological balance. The organs studied have also remained intact.Conclusion: The study of the toxicity of leaves and flowers of Inula viscosa L. methanolic extracts showed no acute toxicity or sub-chronic toxicity at the doses studied.

PDF:

17_562_573_OUAHCHIA_et_al_2_col