POLYPHENOLS FROM POLIANTHES TUBEROSA L. (AMARYLLIDACEAE) LEAVES AND THEIR ANTIOXIDANT PROPERTIES


BARGHOUT Nihed, KHENNOUF Seddik, YEKRELEF Assia and EL HADI Djamel

Abstract

Description of the subject: Tuberose Polianthes tuberosa L. (Amaryllidaceae) is an ornamental plant, cultivated for its cut flowers and perfume industries.

Objective: This study aims to study P. tuberosa L. leaves polyphenols through their antioxidant activity.

Methods: P. tuberosa L. leaves polyphenols were extracted using solvent maceration, followed by a fractionation by different increasing polarity solvents. To highlight the impact of P. tuberosa leaves polyphenols as antioxidant, their antioxidant activity was determined using DPPH, β-carotene and iron chelating tests.

Results: The obtained results show that the crude extract and its fractions are rich in polyphenols, flavonoids and condensed tannins, especially in aqueous phase. The percentage of DPPH inhibition and that of iron chelating varied according to extracts concentrations using generally non-linear mathematical models. The results revealed that the crude extract has the higher effect than the other fractions.

Conclusion: It appears that polyphenols from P. tuberosa leaves extract have a moderate antioxidant effect, which could limit the use of chemical antioxidants.

POLYPHÉNOLS EXTRAITS DES FEUILLES DE POLIANTHES TUBEROSA L. (AMARYLLIDACEAE) ET LEUR PROPRIETE ANTIOXYDANTE

Résumé

Description du sujet : La tubéreuse Polianthes tuberosa L. (Amaryllidaceae) est une plante ornementale, cultivée pour ses fleurs coupées et pour la parfumerie.

Objectifs : Dans ce présent travail, nous allons étudier les polyphénols des feuilles de P. tuberosa L. Pour leur activité antioxydante.

Méthodes : La technique de macération par solvant a été utilisée dans cette étude, suivie d’un fractionnement par différents solvants de polarité croissante.  Pour mettre en évidence l’impact des polyphénols des feuilles de P. tuberosa comme agent antioxydant, on étudie leur activité antioxydante par le test de DPPH, de β-carotène et du pouvoir chélateur.

Résultats : Les résultats obtenus montrent que l’extrait brut et ses fractions sont riches en polyphénols, en flavonoïdes et en tanins condensés, surtout dans la phase aqueuse. Le pourcentage d’inhibition et celui de chélation varient en fonction des concentrations des extraits selon des modèles mathématiques généralement non-linéaires. Les résultats obtenus révèlent que l’extrait brut des feuilles présente un effet plus important par rapport aux autres fractions.

Conclusion : Il s’avère que les feuilles de P. tuberosa ont un effet antioxydant modéré, et qui peuvent contribuer à la diminution de l’utilisation des antioxydants chimiques.

PDF:

902-912-BARGHOUT_et_al