ORIGINES ET MÉCANISMES D’ACQUISITION DE LA SALINITÉ DES EAUX DE LA NAPPE QUATERNAIRE DE LA MITIDJA (NORD-ALGÉRIE)


ZAMICHE Samira, HAMAIDI-CHERGUI Fella, DEMIAI Afafe, BELAIDI Mouloud

Résumé

Description du sujet: L’eau destinée à l’irrigation doit présenter des caractéristiques physico-chimiques tolérables par les plantes notamment la salinité. En effet, les sels peuvent perturber le développement physiologique des plantes, en modifiant la structure physique du sol.

Objectifs: Le présent travail a pour objectif d’évaluer l’aptitude des eaux de la nappe quaternaire de la Mitidja à l’irrigation et d’estimer le risque de salinisation et de sodisation des sols.

Méthodes: Trente forages de la nappe de la Mitidja ont été échantillonnés. Les prélèvements d’eau ont fait l’objet d’analyses physico-chimiques.

Résultats: L’étude hydrochimique révèle une forte minéralisation. Les échantillons se répartissent entre deux faciès : bicarbonaté calcique et chloruré calcique. La classification par les méthodes de Richards et Wilcox indique que les eaux de la majorité des forages (83,33%) sont admissibles pour l’irrigation. Ceci pourrait s’expliquer par les valeurs de la conductivité électrique (CE) qui restent inférieures au seuil de 2600 µS/m et la valeur moyenne du SAR (Sodium Adsorption Ratio) qui reste inférieure à 3 méq/l.

Conclusion: Les eaux de la nappe de la Mitidja sont caractérisées par une forte salinité et un faible danger d’alcalinisation, convenant aux plantes qui présentent une bonne tolérance au sel. La salinité de la nappe s’acquiert par dissolution des formations géologiques et évaporation de la nappe avec une influence plus au moins importante de l’invasion des eaux de la mer méditerranéen dans la Mitidja orientale.

ORIGINS AND MECHANISMS OF ACQUISITION OF THE SALINITY OF WATER OF THE QUATERNARY AQUIFER OF MITIDJA (NORTH-ALGERIA)

Abstract

Description of the subject: The water intended for the irrigation must show tolerable physicochemical characteristics by the plants in particular salinity. Indeed, salts can disturb the physiological development of the plants, by modifying the physics structure of the soil.

Objective: The aim of this work is to evaluate the aptitude for the irrigation of water of the quaternary aquifer of Mitidja and to estimateof the risk of salinisation and sodisation of the soil.

Methods: Thirty drillings of the aquifer of Mitidja were taken. The water samples were the subject of a physicochemical analysis.

Results: The hydrochimic study reveals a strong mineralization, thesamples being distributed between two facies: bicarbonated calcic and chlorinated calcic. Classification by the methods of Richards and Wilcoxindicates that water of the majority of drillings (83,33%) is acceptable for the irrigation.This could be explainedby the values of the electric conductivity (EC) which remains lower than the threshold of 2600 µS/m and the median value of the SAR (Sodium Adsorption Ratio)which remains lower than 3 méq/l.

Conclusion: Water of the aquifer of Mitidja is characterized by a strong salinity and a weak danger of alkalization, being appropriate for the plants which present a good tolerance to salt. The salinity of the aquifer is acquired by dissolution of the geological formations and evaporation with an influence at least important of the invasion of sea waters Mediterranean in Mitidja Eastern.

PDF:

24_644_657_ZAMICHE_et al_2_col