MORPHOLOGICAL AND END-USE QUALITY CHARACTERISATION OF TUNISIAN DURUM WHEAT


BABAY Elyes, MNASRI Sameh, KHAMASSI Khalil, ICHRAK ouriri and HANANA Mohsen

Abstract

Description of the subject: The enhancement of wheat species requires the good knowledge of its genetic variability and technological quality.

Objective : The main objective of this work was to study genetic diversity in different genotypes of durum wheat using morphological traits and technological qualities parameters.

Methods: Twenty-eight Tunisian landraces and ameliorated varieties of durum wheat grown in the same environment, and evaluated for their variability in forty traits (linked to technological qualities, phenological periods, morphological traits and protein content). We measured Gluten strength of durum wheat genotypes with SDS-sedimentation (SDSS) volume and mixograph parameters

Results : N accumulation and N use efficiency was positively correlated with vegetative biomass and therefore with protein content. PCA (Principal Component Analysis) and HC (hierarchical clustering) clearly separated the landraces from modern cultivars. Cultivars are higher yielding, quicker growing, have better gluten strength and less protein content than landraces. The two highest yellow index values were observed in the modern varieties “Grécale” and “Om Rabii”.

Conclusion : As a result, together, some local accessions and ameliorate varieties form an interesting resource of favourable glutenin subunits and alleles linked to yellow colour that could be very useful in breeding activities for improving durum wheat quality.

CARACTÉRISATION MORPHOLOGIQUE ET DE LA QUALITÉ TECHNOLOGIQUE DU BLÉ DUR TUNISIEN

 Résumé

Description du sujet : La valorisation des espèces de blé nécessite une bonne connaissance de sa variabilité génétique et de sa qualité technologique.

Objectifs : L’objectif principal de ce travail est d’étudier la diversité génétique de différents génotypes de blé dur en utilisant des caractères morphologiques et les paramètres de la qualité technologique

Méthodes : Vingt-huit variétés locales et améliorées de blé dur tunisiennes cultivées dans le même environnement et évaluées leurs variabilités par quarante caractères (Tel que la qualité technologique, la période phénologique, traits morphologiques et la teneur en protéines). Nous avons mesuré la force du gluten, le volume de sédimentation SDS (SDSS) et les paramètres du mixographe de différents génotypes de blé dur

Résultats : L’accumulation et l’utilisation efficace de N est positivement corrélées avec la biomasse végétative et par la suite avec la teneur en protéines. La PCA (analyse en composantes principales) et le HC (regroupement hiérarchique) ont clairement séparé les variétés locales des cultivars modernes. Les cultivars ont un rendement plus élevé, une croissance plus rapide, une meilleure résistance au gluten et une faible teneur en protéines par rapport aux variétés locales. Les indices de jaunes les plus élevés ont été observés dans les deux variétés améliorés «Grécale» et «Om Rabii».

Conclusion : En conséquence, certaines génotypes locales et améliorées, ensemble, forment une ressource intéressante de sous-unités de protéines de gluténine et d’allèles, intéressants, liés à la couleur jaune qui pourraient être utiles pour les activités de sélection et d’amélioration de la qualité du blé dur.

PDF:

09-1560-1567_ BABAY et al