MOLECULAR AND MORPHOLOGICAL CHARACTERIZATION OF PHAEOMONIELLA ISOLATES ASSOCIATED WITH EUTYPA DIEBACK AND ESCA OF GRAPEVINE IN NORTH ALGERIA


Akila Berraf-Tebbal, Zouaoui Bouznad and Alan John Lander Phillips

Résumé :

Les maladies du bois, en particulier l’esca et l’eutypiose, sont considérées parmi les plus graves affections de la vigne, car elles affectent la productivité et la longévité des vignobles. Les champignons responsables de ces maladies sont lignivores et se répartissent en deux séquences dans le processus de dégradation du bois. Phaeomoniella chlamydospora est l’une des espèces pionnières qui colonisent le bois sain. C’est aussi, l’agent causal de la «maladie de Petri », un dépérissement touchant les jeunes vignes. Récemment, plusieurs espèces appartenant au genre Phaeomoniella ont été identifiées sur de nombreuses autres cultures ligneuses.

La présente étude a pour but la caractérisation morphologique et moléculaire d’une collection de 84 isolats appartenant au genre Phaeomoniella, isolés à partir de ceps présentant des symptômes typiques d’esca et d’eutypiose. En vue d’une approche globale de caractérisation taxonomique, un génotypage par la technique MSP-PCR (Microsatellite-Primed PCR) a permis d’analyser la diversité génétique de l’ensemble de la collection, en regroupant les isolats en fonction de leurs empreintes génétiques. Les isolats représentatifs de chaque groupe ont ensuite été sélectionnés pour le séquençage et l’analyse phylogénétique basés sur la région ITS. Deux méthodes ont été utilisées pour cet effet, la méthode du Neighbor-Joining (NJ) et celle du Maximum de Parcimonie (MP).

Dans la présente étude, seule l’espèce Phaeomoniella chlamydospora s’est avérée être associée aux symptômes d’esca et d’eutypiose, ce qui confirme son implication et son importance dans les maladies du bois de la vigne, dans le monde et plus particulièrement en Algérie.

PDF:

NS05-53-59