INVENTAIRE DESCOCHENILLES DES AGRUMES (CLÉMENTINIER ET ORANGER) DANS DEUX RÉGIONS DE LA MITIDJA (ALGÉRIE)


AROUA Khaoula , KAYDAN Mehmet Bora , BELGUENDOUZ Rachida. ACHIRI Tange Denis et BICHE Mohammed

Résumé 

Description du sujet : Les archives faunistiques sont rares et dispersés dans des documents taxonomique et biologique. Depuis fort longtemps, les agriculteurs et les autorités algériennes ont négligé les cochenilles attaquant les agrumes. La connaissance de la nocivité potentielle pour chaque espèce sera utile on programme de lutte antiparasitaire et de lutte intégrée

Objectifs : le but est de mettre à jour et de recenser ces espèces de cochenilles vivant sur les agrumes. L’étude a permis de rassembler les données obtenues à celles précédemment rapportés dans la littérature sur une période de 117 ans.

Méthodes : L’inventaire comprend des cochenilles collectées à partir d’échantillons de terrain dans la région de la Mitidja, [36°43′N 3°16′E] [36°33′N 2°47′E] et d’une enquête bibliographique.

Résultats : L’examen critique de la littérature sur les cochenilles des agrumes en Algérie a révélé la présence de 21 espèces. Dans le présent document, dix espèces de cochenilles ont été enregistrées. Ils appartiennent à quatre familles issues de deux zones zoogéographiques. Ils sont considérés comme des espèces cosmopolites. La famille des Diaspididae est la plus abondante avec 6 espèces regroupées dans 4 genres (A. aurantii, C.dictyospermi, L. beckii, L. gloverii, P. pergandii, P. ziziphi), suivie par les Coccidae avec 2 espèces dans 2 genres (S. oleae, C. hesperidum) et les Monophlebidae et les Pseudococcidae sont les moins représenté avec une espèce chaqu’une (I. purchasi et Pl. citri). Les genres des cochenilles d’agrumes dominants sont Parlatoria, Aonidiella et Lepidosaphes. Les espèces les plus enregistrés sur clémentinier, P. ziziphi et P. pergandii et sur oranger, A. aurantii et L.beckii.

Conclusion : l’Algérie possède une richesse faunistique élevées par rapport au nombre totale d’espèce enregistré dans les pays voisin.

INVENTORY THE SCALE INSECT OF CITRUS FRUITS (CLEMENTINE AND ORANGE) IN TWO REGIONS OF MITIDJA (ALGERIA)

Abstract

Description of the subject: Faunistic records are rare and scattered in taxonomic and biological documents. For a long time, farmers and Algerian authorities have neglected scale insect attacking citrus fruits. Knowledge of the potential dammage to each species will be useful for both pest management and integrated pest management.

Objectives: The goal is to update and identify these species of scale insect living on citrus fruits. The study brought together the data obtained with those previously reported in the literature over the period of 117 years.

Methods: The inventory includes scale insect collected from field samples in the Mitidja region, [36°43’N 3°16’E] [36°33’N 2°47’E] and a bibliographic survey.

Results: A critical review of citrus scale insect literature in Algeria revealed the presence of 21 species. In this document, 10 species of mealybugs have been recorded. They belong to four families from two zoogeographic zones (which ones). They are considered cosmopolitan species. The family Diaspididae is the most abundant with 6 species grouped into 4 genera (A. aurantii, C.dictyospermi, L. beckii, L. gloverii, P. pergandii, P. ziziphi), followed by Coccidae with 2 species in 2 genera (S. oleae, C. hesperidum) and Monophlebidae and Pseudococcidae are the least represented with one species each (I. purchasi et Pl. citri). The genera of the dominant citrus scale insect are Parlatoria, Aonidiella and Lepidosaphes. The most recorded species on clementine, P. ziziphi and P. pergandii and on orange tree, A.aurantii and L. beckii.

Conclusion: Algeria has a high faunistic wealth compared to the total number of species recorded in neighboring countries.

PDF: 24-1707-1714_AROUA ET al_