INFESTATION PAR THAUMETOPOEA PITYOCAMPA DEN. AND SCHIFF. DANS DEUX PINERAIES DE LA REGION DE DJELFA (ALGERIE) ET IMPACT DE JUNIPERUS OXYCEDRUS ET JUNIPERUS PHOENICEA SUR LA MORTALITE ET LA CONSOMMATION DES LARVES IN VITRO


BACHIR Kamilia, TAIL Ghania, ZAMOUM Mohamed, ACI Louiza, CHERIF H.Set SAIDI Fairouz

Résumé

Description du sujet : Le barrage vert conçu comme barrière à la désertification, constitue aujourd’hui un foyer pour la processionnaire du pin dans les pineraies artificielles contrairement aux forêts naturelles où la mixité des espèces ligneuses peut défavoriser la présence de cet insecte.

Objectif : Pour comprendre l’impact de la végétation des forêts naturelles sur l’insecte, nous avons récolté les feuilles de Juniperus oxycedrus et Juniperus phoenicea  à partir de la foret mixte de Djellal, et testé in vitro leur effet biocide contre les larves de Thaumetopoea pityocampa 

Méthode : Le traitement a été appliqué par ingestion en utilisant les extraits méthanoliques des deux plantes.  Les taux de mortalité ont été évalués durant 15 jours de traitement. Le poids des crotes a été pesé pour estimer l’effet anti-appétant des deux plantes sur les larves des cinq différents stades larvaires.

Résultats : L’analyse des probits a permis d’estimer la CL50 à 13,427±3,456 mg/cm² pour les extraits méthanoliques des feuilles de Juniperus oxycedrus et à 13,659±3,059 mg/cm² pour ceux de Juniperus phoenicea., Les taux de mortalité varient en moyenne de 54,4 % à 56,2% sur les larves, pouvant être traduit par un effet anti-appétant comparable entre les deux extraits de plantes, qui a diminué jusqu’à 0,797±0,051g de crotes/boîte de 10 larves. L’étude histologique a révélé une vacuolisation des cellules intestinales et la lyse de leurs membranes après ingestion des différents extraits.

Conclusion : Les extraits méthanoliques des deux plantes ont agi différemment sur les larves Par conséquent, une éventuelle introduction de ces deux espèces (Juniperus oxycedrus et Juniperus phoenicea) dans le barrage vert peut être utile pour dévier le comportement de l’insecte

INFESTATION BY THAUMETOPOEA PITYOCAMPA DEN. & SCHIFF. IN TWO PINE FOREST FROM THE REGION OF DJELFA (ALGERIA) AND IN VITRO IMPACT OF JUNIPERUS OXYCEDRUS AND JUNIPERUS PHOENICEA ON MORTALITY AND LARVAE CONSUMPTION

 Abstract

Description of the subject. The green dam, designed as a barrier to desertification, is now a home for the pine processionary in artificial pine forests, unlike natural forests, where the mixture of woody species can disfavor the presence of this insect.

Objective. To understand the impact of natural forest vegetation on the insect, we collected the leaves of Juniperus oxycedrus and Juniperus phoenicea from the Djellal mixed forest, and tested in vitro their biocidal effect against Thaumetopoea pityocampa larvae.

Methods. The treatment was applied by ingestion using the methanolic extracts of both plants. Mortality rates were assessed during 15 days of treatment. The weight of the crusts was weighed to estimate the anti-appetizing effect of the two plants on the larvae of the five different larval stages.

Results. Probit analysis estimated the LC50 at 13,427±3,456 mg/cm² for methanolic extracts of Juniperus oxycedrus leaves and 13,659±3,059 mg/cm² for Juniperus phoenicea., Mortality rates vary on average from 54.4% to 56.2% on larvae, which could be translated by a comparable anti-appetizing effect between the two plant extracts, which decreased to 0.797±0.051 g crusts/box of 10 larvae. The histological study revealed a vacuolation of the intestinal cells and the lysis of their membranes after ingestion of the various extracts.

Conclusion. The methanolic extracts of both plants have acted differently on the larvae. Therefore, a possible introduction of these two species (Juniperus oxycedrus and Juniperus phoenicea) into the green dam may be useful in deflecting the behavior of the insect,

PDF:

427_439_BACHIR_ et_ al