IMPACT DE LA SALINITE DES EAUX SUR QUELQUES PARAMETRES ORGANOLEPTIQUES DES FRUITS DE TOMATE


Pr S.A .SNOUSSI et M. ABBAD

Résumé:

Les rares précipitations, l’évaporation élevée de la température en zone aride, l’irrigation par les eaux salines, et l’absence de drainage sont des facteurs principaux qui contribuent à la salinité croissante en zone aride. La salinisation secondaire, en particulier, aggrave le problème une fois que les superficies agricoles productives deviennent impropres à la culture due à la qualité médiocre de l’eau d’irrigation [1].

La présence des sels solubles dans le sol et dans les eaux d’irrigation affecte à partir d’une certaine concentration, les mécanismes physiologiques de la plante et constitue un facteur limitant de la productivité végétale et de la qualité des fruits [4] ; [5].

L’addition de nutriments à la solution saline naturelle a amélioré considérablement la croissance et le développement des plantes de tomate notamment à travers la plus part des paramètres biométriques, et organoleptiques mesurés.

Il y a une accumulation plus importante de sucres totaux dans les fruits des plantes qui sont arrosées par le traitement salin corrigé (T1C) où l’accroissement moyen du taux de sucre atteint 34,66% par rapport aux fruits issus des plantes irriguées par une solution nutritive standard T2. A l’inverse il a été remarqué une régression moyenne du taux de sucre de 23,0% au niveau du traitement salin naturel (T1) comparativement à celui mesuré sur les fruits issus des plantes arrosées par la solution nutritive standard. D’autre part, l’acidité titrable des fruits de tomate est améliorée en moyenne de 60,90% au niveau de l a solution saline corrigée ou transformées en solutions nutritives.

PDF:

N05-11-16