ÉVALUATION DE LA CROISSANCE D’UNE SOUCHE DE SPIRULINE AUTOCHTONE ISOLÉE DU SAHARA ALGERIEN (ARTHROSPIRA SP.) ET ÉTUDE DE L’EFFET DE L’INTENSITÉ DE LA LUMIÈRE SUR LE TAUX DE PHYCOCYANINE


CHENTIR Imène et DOUMANDJI Amel

Résumé:

La Spiruline (Arthrospira sp) est une cyanobactérie qui a longtemps était utilisée comme source alimentaire vu sa richesse nutritionnelle, où les protéines pourraient atteindre les 70% PS. Cette cyanobactérie a fait l’objet de plusieurs études dans de nombreux pays, parmi ces derniers, l’Algérie, qui  représente une ressource naturelle locale de spiruline (Arthrospirasp) et tente à son tour d’aller vers sa valorisation. C’est dans cette optique que s’inscrit ce travail, dont le but est l’évaluation de la croissance d’une souche d’Arthrospira sp  isolée depuis le désert du Sahara. Cultivée à une température de 30°C et sous une lumière de 60µmol photons m² S-1dans le milieu Zarrouk, la détermination de son profil nutritionnel, et étude de l’influence de la variation de l’intensité de lumière (10, 20, 40 et 60 µmol photons m² S-1) sur le taux de phycocyanine produite sur des cultures axéniques (n= 12). Cette étude  indique que cette souche s’adapte rapidement aux conditions choisies et au milieu Zarrouk, avec une biomasse maximale de 0,67 ±0,0043 g/L au bout de 4 jours de culture et que d’après son profil nutritionnel, cette souche est riche ne protéines (58,15%±5.45 PS) mais relativement faible en phycocyanine (5,02%±1,35). L’analyse statistique (ANOVA) a montré que le taux de phycocyanine extraite est significativement influencé par la variation de la lumière induite dans l’expérimentation et ainsi, pourrait être améliorée en contrôlant les conditions de lumière. Le taux le plus élevé en phycocyanine (9,1%±0,07 PS) a été enregistré à des lumières faibles (10µmol photons m² S-1).

PDF: