CHARACTERIZATION OF HONEYS FROM ALGERIA ACCORDING TO CLIMATIC ORIGIN BASED ON PHYSICOCHEMICAL PROPERTIES.


DAHMANI Kheira, HOUDEIB Jinane-Baya,OUNNAR Nesrineand BENDEDDOUCHE Badis

Abstract

 

Description of the subject: Honey is studied in different countries and regions because of the interest of consumers in its benefits for health, natural origin, and quality; this quality is linked with floral and geographic origin which is associate with climatic conditions. We focused on this aspect to assess quality of Algerian honey.

Objective: The aim of the present study was to characterize the honey collected in the different regions all along the North of Algeria with humid, subhumid, arid and semi-arid climate, in order to determine the existing correlations between abiotic factors including hydroxymethylfrufural (HMF) linked to the quality of honey and climate effect.

Methods: Six standard physico-chemical parameters were determined according to the international legislation (Electrical conductivity, moisture, Brix degree, pH, free acidity and HMF).

Results: The results obtained were in agreement with international regulations for 89% of samples. Then, results were analyzed by principal component analysis applying forward selection. The analysis allowed us to show climatic origin impact on quality of honey samples analysed.

Conclusion: Algerian beekeepers and authorities will have to work for the labeling of honeys, starting possibly by that of the arid regions of Ain oussara and Djelfa, according to a geographical controlled appellation of origin, the climate of these regions allows having a honey with low moisture content and therefore more stable and keeps its organoleptic properties longer.

 

CARACTÉRISATION DES MIELS D’ALGÉRIE SELON L’ORIGINE CLIMATIQUE SUR LA BASE DES PROPRIÉTÉS PHYSICOCHIMIQUES

 Résumé

 Description du sujet : Le miel est étudié dans différents pays et régions en raison de l’intérêt des consommateurs pour ses bienfaits pour la santé, son origine origine naturelle et sa qualité ; cette qualité est liée à l’origine florale et géographique qui est associée aux conditions climatiques.Nous nous sommes intéressés à cet aspect pour évaluer la qualité du miel algérien.

Objectifs : Le but de la présente étude était de caractériser le miel récolté dans les différentes régions du nord de l’Algérie à climat humide, subhumide, aride et semi-aride, afin de déterminer les corrélations existantes entre les facteurs abiotiques dont l’hydroxyméthylfrufural (HMF) liés à la qualité du miel et l’effet du climat.

Méthodes : Six paramètres physico-chimiques standard ont été déterminés conformément à la législation internationale (conductivité électrique, taux d’humidité, degré Brix, pH, acidité libre et HMF).

Résultats : Les résultats obtenus sont en accord avec les réglementations internationales pour 89% des échantillons. Ensuite, les résultats ont été soumis à une analyse en composantes principales en appliquant une sélection directe. L’analyse nous a permis de montrer l’impact de l’origine climatique sur la qualité des échantillons de miel analysés.

Conclusion : Les apiculteurs et les autorités algériennes devront travailler sur la labellisation des miels, à commencer éventuellement par celui des régions arides d’Ain Oussara et de Djelfa, selon une appellation d’origine contrôlée géographiquement, le climat de ces régions permet d’avoir un miel à faible taux d’humidité et donc plus stable et pourra ainsi conservera qualité plus longtemps.

PDF :20-1940 -1949 DAHMANI ET AL